skip to Main Content

Vous pouvez acheter des roses à racines nues ou dans un pot.

Un rosier à racines nues, donc sans terre, se plante d’octobre à avril, tant que le sol n’est pas gelé. Les meilleurs mois pour cela sont octobre et novembre.

Les rosiers en pot se plantent toute l’année, tant que le sol n’est pas gelé. Même s’ils fleurissent abondamment en été, vous pouvez les replanter. Vous pouvez ainsi égayer facilement et rapidement un vide au jardin ! Ou les mettre dans un joli pot sur votre balcon ou terrasse. De nombreuses espèces offrent en outre un agréable parfum !

Emplacement

Les roses adorent le soleil. Plus il y a de soleil, mieux c’est. Les rayons du soleil sont bons pour la croissance et la floraison de la rose et pour faire mûrir les cynorhodons. Elles préfèrent un sol un peu plus sec, qu’un sol humide. C’est pourquoi le sol doit être bien perméable. En outre, pratiquement tous les types de sol sont appropriés.

Si les conditions de l’emplacement (en termes de luminosité par exemple) ne sont pas idéales, alors plantez-y les espèces les plus robustes. Malgré les conditions moins favorables, elles continueront à croître et à prospérer de manière satisfaisante.

Planter

  • Faites un trou grand et profond en terre. Si nécessaire, amendez le sol avec de la terre de jardin. Si le sol est de très mauvaise qualité, vous pouvez également ajouter des amendements pour sol. Ceux-ci sont en vente, prêts à l’emploi, dans les jardineries ou chez les pépiniéristes.
  • Si vous plantez à un endroit où des roses avaient été plantées auparavant, agrandissez le trou de plantation (minimum 40 x 40 cm) et remplissez-le de terre fraîche : terre de jardin fertilisée ou terre d’une autre partie du jardin.
  • Ajoutez de l’eau dans le trou de plantation ou, si vous en avez le temps, installez un rosier à racines nues dans un seau d’eau pendant quelques heures. Il pourra alors se gorger d’eau.
  • Beaucoup des roses sont greffées : elles se composent d’un porte-greffe (sauvage) et de la variété de rose elle-même. Plantez toujours un rosier greffé de telle façon que le point de greffe (c’est-à-dire la boursouflure au-dessus des racines où se trouvent les premières branches) soit un peu enfoui sous le sol (environ 3 cm). Ainsi, le point de greffe sera protégé contre les pires froids de l’hiver et la sécheresse. En outre, vous évitez que le porte-greffe (plante sauvage) produise des drageons. Pour les rosiers naturels (qui n’ont pas été greffés), toutes les racines et un petit morceau de la tige sous le pied doivent être enfouis dans le sol.
  • Tassez légèrement le sol.
  • Vous pouvez amender la couche supérieure en ajoutant de l’engrais biologique. Il existe un engrais spécial roses à cet effet.
  • Enfin, n’oubliez pas d’arroser.

Back To Top
Roses4Gardens gebruikt cookies en scripts van Google om uw gebruik van onze websites geanonimiseerd te analyseren, zodat we functionaliteit en effectiviteit kunnen aanpassen en advertenties kunnen tonen. Ook gebruiken we na aparte toestemming cookies en scripts van Facebook, Twitter, LinkedIn en Google om social media integratie op onze websites mogelijk te maken. Als u wilt aanpassen welke cookies en scripts we mogen gebruiken, kunt u hieronder uw instellingen wijzigen.
Cancel