skip to Main Content

Taille, amender & arrosage

La plupart des roses ont besoin d’être taillées pour rester belles et prospérer. La taille des rosiers est beaucoup plus facile qu’on ne le pense. Vous n’avez pas besoin d’être trop prudent : un rosier est très fort.

La seconde moitié du mois de mars est le meilleur moment pour tailler, vous éviterez ainsi les dommages causés par le gel. S’il y a déjà de nouvelles pousses et des feuilles sur les branches, cela pourrait sembler absurde de les couper, mais ce n’est pas du tout un problème. Utilisez des outils propres et aiguisés. Retirez toujours les branches mortes ou endommagées. Mais aussi les branches tordues et autres branches qui gênent. Au final, la méthode de taille est associée au groupe auquel appartient le rosier.

Tailler les rosiers arbustes avec de grandes fleurs et les arbustes à fleurs en grappe

Les rosiers à grandes fleurs et rosiers à fleurs en grappe (Floribunda et Polyantha) doivent être taillées chaque année. La règle est la suivante : « Taillez les branches à partir du sol à 1 centimètre au-dessus du troisième œil extérieur. » Un œil extérieur est une pointe sur l’extérieur de la branche avec généralement un trait en dessous. Ces points sont les yeux dormants qui bourgeonneront après la taille. Si l’œil est à l’extérieur, la nouvelle branche se développera comme il faut vers l’extérieur.

Habituellement, le troisième œil extérieur se situe entre 5 et 7 centimètres au-dessus du sol. Vous pouvez vous rendre la tâche beaucoup plus facile et couper les branches à cette hauteur par défaut. En retour, votre rosier donnera de nouvelles branches belles et puissantes qui fleuriront abondamment.

Les roses miniatures peuvent être taillées entre 7 à 10 cm au-dessus du sol. Si vous ne taillez pas les arbustes de ce groupe, ils auront des branches plus longues avec moins de fleurs et ce n’est évidemment pas le résultat recherché.

Taille des roses botaniques

En principe, il n’est pas nécessaire de tailler les roses botaniques. Si vous pensez que votre rosier est trop grand, vous pouvez le limiter en réduisant les branches. La plupart d’entre eux fleurissent sur le bois bisannuel, il faudra donc attendre un an avant de voir ces branches s’épanouir à moins que vous ne tailliez qu’après la floraison (taille d’été).

Taille des rosiers arbustes

Il ne faut pas nécessairement les tailler chaque année : il est possible de tailler ces rosiers arbustes tous les 2 ou 3 ans. Ils continueront de produire de belles fleurs. Une année sans taille signifie également une plante plus étendue et une meilleure couverture du sol. La règle pour les rosiers arbustes est la suivante : « Taillez tous les 2 ou 3 ans, à 5 à 7 centimètres au-dessus du sol. » Dans les espaces verts publics, cela se fait aussi mécaniquement, vous n’avez donc pas besoin d’être trop prudent.

Taille des rosiers grimpants

On taille les grimpants aussi peu que possible. Surtout les 2 premières années, il vous suffit de le laisser grandir. Pensez que si vous le taillez au printemps, vous couperez de nombreux boutons floraux. Ne taillez votre rosier grimpant que s’il est trop grand ou trop vieux. Un rosier grimpant trop vieux ne donne des fleurs que sur le haut ou a beaucoup trop de bois mort. Votre rosier est alors prêt pour une cure de rajeunissement. Cela n’a aucun sens de tailler légèrement un rosier grimpant devenu trop grand. Le rosier se développera vigoureusement à partir du point de taille et ne fera que grossir. Taillez-le donc de façon rigoureuse.

Il faut tailler les rosiers trop vieux et trop grands dans la seconde moitié du mois de mars au niveau des branches principales ou charpentières. Répartissez à nouveau les branches principales sur le mur ou la pergola et liez-les. Couper les rameaux en surplus au-dessus du sol ; de cette façon, vous obtiendrez également de nouvelles branches depuis le bas. La première année, après une taille aussi rigoureuse, les fleurs seront moins nombreuses, mais l’année suivante, vous serez abondamment récompensé.

Les rosiers lianes ne se taillent pas du tout ; ils fleurissent sur un bois âgé de 2 ans et ne produiraient que de longues branches sans fleurs.

Taille des rosiers sur pied

La taille d’un rosier sur tige dépend de l’espèce greffée sur la tige. Il suffit de savoir de quelle espèce il s’agit pour savoir comment tailler. Coupez les branches au cœur de la boule qui poussent trop vers l’intérieur. La boule restera ainsi aérée et suffisamment de lumière entrera dedans.

Éliminer les drageons

Un rosier greffé se compose d’un rosier sauvage (le porte-greffe) et d’un rosier cultivé ou d’une variété de rose (l’arbuste ou le point de greffe dans le cas du rosier sur tige). Parfois le porte-greffe produit des pousses. Cela s’appelle des drageons. Si c’est le cas, vous devez les supprimer. Les drageons sont faciles à repérer : la pousse ne provient pas du point de greffe (la boursouflure au-dessus des racines où se trouvent les branches), mais en dessous (du dessous de la tige). Cassez ou taillez les drageons très près de la racine.

Éliminer les vieilles fleurs

Vous pouvez stimuler la floraison en éliminant les fleurs flétries. Une rose fleurit pour former des graines et il n’est pas nécessaire qu’elle stocke de l’énergie dans les cynorhodons. Si vous laissez les fleurs, le rosier continuera de fleurir, mais moins abondamment. En éliminant les fleurs, vous serez récompensé par une floraison exubérante.

À l’automne, vous pouvez laisser les fleurs sur la plante. En prime, vous obtiendrez souvent de beaux cynorhodons dont vous pourrez profiter encore pendant des semaines.

Amender

Les roses sont des plantes puissantes et ont besoin d’une nutrition suffisante pendant la saison de croissance. Donnez ainsi régulièrement de l’engrais à vos rosiers. Donnez-leur la première dose à la fin du mois de mars, la deuxième en juin (avant la première floraison) et la troisième et dernière à la mi-juillet.

Mélangez l’engrais dans la couche supérieure du sol autour de la rose. Utilisez de préférence un engrais organique : les minéraux se libèrent progressivement, ce qui signifie qu’ils sont productifs pendant 6 à 8 semaines. Si la rose a besoin d’une nutrition supplémentaire rapidement, vous pouvez la lui donner sous forme d’engrais artificiel. Cet engrais est directement absorbé par la plante et agit plus vite que les engrais organiques. Un manque de nutrition se reconnait par des feuilles vert clair avec des veines sombres. Il y a, tout spécialement pour les roses, un engrais riche en potassium et en azote. Ne donnez pas plus d’engrais après la mi-juillet, de sorte que votre rosier deviendra robuste et « endurci » pour l’hiver.

Arrosage

Arrosez les rosiers nouvellement plantés au tout début, ne laissez pas la plante sécher. Une fois que la rose a démarré, l’eau n’est généralement plus nécessaire, seulement pendant les longues périodes sèches. En quête d’eau, un rosier peut s’enraciner profondément. Arrosez le matin ou l’après-midi et de préférence pas en soirée. Les roses doivent être sèches avant la nuit, pour que les moisissures n’aient aucune chance de se développer. C’est pourquoi il est préférable d’arroser « sur le pied » (près du sol).

Back To Top
Roses4Gardens gebruikt cookies en scripts van Google om uw gebruik van onze websites geanonimiseerd te analyseren, zodat we functionaliteit en effectiviteit kunnen aanpassen en advertenties kunnen tonen. Ook gebruiken we na aparte toestemming cookies en scripts van Facebook, Twitter, LinkedIn en Google om social media integratie op onze websites mogelijk te maken. Als u wilt aanpassen welke cookies en scripts we mogen gebruiken, kunt u hieronder uw instellingen wijzigen.
Cancel